Monologue littéraire

Pour tout ce qui ne concerne pas les transports, blagues, espace de détente :D
Avatar de l’utilisateur
Yann
Administrateur du site
 
Messages: 3473
Inscription: Jeu 8 Juil 2010 23:49
Localisation: Ozoir-la-Ferrière (77)
yves_de_paris a écrit:Bonsoir Yann et bonsoir à tous,

Je lis sûrement moins que toi, ce qui ne m'as pas empêché d'apprécier pleinement le livre de Lorânt Deutsch !

"Métronome"

On découvre Paris depuis les premiers peuplements "gaulois" jusqu'à l'époque actuelle, au hasard des pérégrinations "métropolitaines" de l'auteur !

Une deuxième édition est sortie début septembre, avec des cartes explicatives, des photos, des plans !
Le' format n'est plus le même du tout !
Mais, c'est toujours aussi intéressant que la première !


J'ai reçu le livre illustré en cadeau mais je n'ai pas encore eu le temps de le lire. En plus, on a le premier à la bibli, donc merci pour le conseil.

Yann :wink:
"Happiness only real when shared" Chris McCandless
"Ma religion, c'est l'amour" Guy Gilbert

Avatar de l’utilisateur
Yann
Administrateur du site
 
Messages: 3473
Inscription: Jeu 8 Juil 2010 23:49
Localisation: Ozoir-la-Ferrière (77)
Les fabuleuses aventures d'un Indien malchanceux qui devint milliardaire [Q and A] de Vikas Swarup chez 10/18, traduit par Roxane Azimi

Tout le monde connaît le film Slumdog Millionaire, voici donc le livre dont il est tiré.
Le récit de ce jeune indien, criblé de malchance mais finalement pas si malheureux, dont le destin l’emmènera à remporter le gros lot à Qui veut gagner des millions ?, est tout simplement fascinant, et nous dévoile de nombreuses facettes de cette Inde aux multiples visages.
Malgré tout, on sent que ça manque un peu de vécu. L'auteur est un diplomate, fin connaisseur des cultures occidentales qui paraît être la cible première du livre (qui a d'ailleurs été écrit en anglais). Du coup, l'élocution du personnage principal n'est pas naturelle, ce qui est parfois gênant. Mais bon, je fais la fine bouche, c'est quand même un bon livre ! :D

Yann :wink:
Dernière édition par Yann le Mar 5 Fév 2013 10:30, édité 1 fois.
"Happiness only real when shared" Chris McCandless
"Ma religion, c'est l'amour" Guy Gilbert

Avatar de l’utilisateur
Asso BusParisiens
yves_de_paris
Asso BusParisiens
 
Messages: 2989
Inscription: Mer 7 Juil 2010 21:11
Localisation: Paris 19ème
Yann a écrit:
yves_de_paris a écrit:Bonsoir Yann et bonsoir à tous,

Je lis sûrement moins que toi, ce qui ne m'as pas empêché d'apprécier pleinement le livre de Lorânt Deutsch !

"Métronome"

On découvre Paris depuis les premiers peuplements "gaulois" jusqu'à l'époque actuelle, au hasard des pérégrinations "métropolitaines" de l'auteur !

Une deuxième édition est sortie début septembre, avec des cartes explicatives, des photos, des plans !
Le' format n'est plus le même du tout !
Mais, c'est toujours aussi intéressant que la première !


J'ai reçu le livre illustré en cadeau mais je n'ai pas encore eu le temps de le lire. En plus, on a le premier à la bibli, donc merci pour le conseil.

Yann :wink:


De rien !
J'ai dévoré le premier, et je crois bien que le deuxième va subir le même sort !

:) :wink:
Visitez ce site : http://www.parimagine.fr

F.O.D.
 
Messages: 541
Inscription: Lun 15 Aoû 2011 00:51
Poeta en Nueva York de Federico Garcia Lorca, sûrement le plus grand auteur espagnol du XXe siècle.

Un recueil de poèmes écrits alors que Garcia Lorca était étudiant à l'Université de Columbia, à New-York. Il nous dépeint une ville glauque, sordide, désespérante, où l'homme n'a pratiquement pas sa place. Nous sommes en 1929-1930, la crise économique multiplie la pauvreté, et les noirs sont encore victimes de discriminations. Voilà la ville que le poète nous décrit.
Et le style de l'auteur est tout simplement merveilleux, très proche du surréalisme alors dominant en France. Les images, à la fois belles et sordides, s'y multiplient.

J'en profite aussi pour parler de Bodas de Sangre (Noces de Sang), une tragédie du même auteur. Elle contient un passage que je considère comme l'un des plus beaux passages de la toute la littérature : le célèbre monologue de la Lune, une lune meurtrière qui scelle le destin tragique des personnages.

Je sens que je m'emporte un petit peu, mais je voulais vraiment évoquer ces deux oeuvres de Federico Garcia Lorca, qui m'ont tellement ému, et que je relis à chaque fois avec autant de plaisir.

Seul inconvénient, il faut les lire en espagnol. Je trouve toutes les traductions que j'ai pu lire jusqu'à présent assez mauvaises. La poésie ne se traduit pas !
"She's an endless war, she's a hero for the lost cause."

Asso BusParisiens
FANA92
Asso BusParisiens
 
Messages: 5376
Inscription: Sam 17 Juil 2010 13:37
Localisation: Crégy lès Meaux
Bonjour,
Excuse-moi F.O.D mais Federico Garcia Lorca n'est sûrement pas le plus grand auteur espagnol du XX éme siècle, il est uniquement et seulement le plus grand auteur espagnol du XX éme.
Sinon pourquoi aurait-il été assassiné lâchement et enterré dans une fosse commune en août 1936, au tout début de la guerre civile, par les lamentables sbires du dernier régime fasciste européen, du fait de ses écrits et de son homosexualité. Il est temps de reconnaître son talent.
Merci et bonne journée
92 GARE MONTPARNASSE - Invalides ECOLE MILITAIRE - ALMA-MARCEAU ETOILE - Péreire - PORTE DE CHAMPERRET

Avatar de l’utilisateur
Yann
Administrateur du site
 
Messages: 3473
Inscription: Jeu 8 Juil 2010 23:49
Localisation: Ozoir-la-Ferrière (77)
Salut F.O.D. :D

merci de ta participation à ce sujet !

F.O.D. a écrit:Poeta en Nueva York de Federico Garcia Lorca, sûrement le plus grand auteur espagnol du XXe siècle.


Ahhh, merci de m'avoir ranimé un si beau souvenir. Pour moi, Federico Garcia Lorca restera à jamais gravé dans mon esprit !
En terminale, j'ai étudié El romance de la luna luna en cours d'espagnol et je suis tombé dessus au Bac, à l'oral. Coup de chance, c'était le texte qui m'avait le plus passionné au cours de cette année (merci Mme Martinez) et j'ai décroché un beau 17.
L'examinatrice, qui avait un peu la même voix que Victoria Abril, m'avait même demandé à la fin si je n'étais pas sud-américain, à cause de mon accent ! Alors que je suis un pur parisien, avec des parents fourlands, un prénom breton et un nom grec. :D

Yann :wink:
"Happiness only real when shared" Chris McCandless
"Ma religion, c'est l'amour" Guy Gilbert

F.O.D.
 
Messages: 541
Inscription: Lun 15 Aoû 2011 00:51
Aaahh tu as eu de la chance de tomber sur ça au bac !!! (et bravo pour ton 17 ;) )
Quant à ta liste de lectures, je dois avouer n'avoir lu aucun des ouvrages !

Yann :) (aussi)
"She's an endless war, she's a hero for the lost cause."

Avatar de l’utilisateur
Yann
Administrateur du site
 
Messages: 3473
Inscription: Jeu 8 Juil 2010 23:49
Localisation: Ozoir-la-Ferrière (77)
Sa Majesté des Mouches [Lord of the flies] de William Golding chez Belin Gallimard, traduit par Lola Tranec

Ce que j'aime quand je lis des livres anciens, c'est la permanence. Quand le livre peut être transposé aujourd'hui sans avoir besoin de rectifier ne serait-ce qu'une virgule, c'est que l'auteur a touché à l'essentiel.

C'est le cas encore ici avec ce livre de 1954 : un avion s'écrase sur une île déserte et les seuls survivants, des garçons de 6 à 12 ans, vont découvrir la vie dans toute sa nudité et sa violence, inhibées par notre culture occidentale.
Non, ce n'est décidément pas qu'un roman pour enfant (ou plutôt pour ado) et le redécouvrir avec des yeux d'adultes est vraiment saisissant, d'une réalité qui prend aux tripes.

Yann :wink:
"Happiness only real when shared" Chris McCandless
"Ma religion, c'est l'amour" Guy Gilbert

Avatar de l’utilisateur
Nico
 
Messages: 413
Inscription: Jeu 24 Juin 2010 22:36
Localisation: Boulogne Billancourt
J'ai la même traduction chez le même éditeur, préfacée à l'époque du tirage (2002) par ma professeur de Français d'alors, Laurence Hubert-Souillot, je lui avais même demandé de me dédicacer mon exemplaire, voilà pour l'anecdote ! :D
"Try again, fail again. Fail better." Samuel Beckett

Avatar de l’utilisateur
Yann
Administrateur du site
 
Messages: 3473
Inscription: Jeu 8 Juil 2010 23:49
Localisation: Ozoir-la-Ferrière (77)
Yann a écrit:Les fabuleuses aventures d'un Indien malchanceux qui devint milliardaire [Q and A] de Vikas Swarup chez 10/18, traduit par Roxane Azimi

Tout le monde connaît le film Slumdog Millionaire, voici donc le livre dont il est tiré.
Le récit de ce jeune indien, criblé de malchance mais finalement pas si malheureux, dont le destin l’emmènera à remporter le gros lot à Qui veut gagner des millions ?, est tout simplement fascinant, et nous dévoile de nombreuses facettes de cette Inde aux multiples visages.
Malgré tout, on sent que ça manque un peu de vécu. L'auteur est un diplomate, fin connaisseur des cultures occidentales qui paraît être la cible première du livre (qui a d'ailleurs été écrit en anglais). Du coup, l'élocution du personnage principal n'est pas naturelle, ce qui est parfois gênant. Mais bon, je fais la fine bouche, c'est quand même un bon livre ! :D

Yann :wink:


Je viens de regarder l'adaptation cinématographique signée Dany Boyle. Sans être un chef-d’œuvre à mes yeux, c'est quand même un très bon film.
Je l'ai évidemment regardé en comparant systématiquement avec le livre. Au final, comme dans toute adaptation, le réalisateur a été obligé de faire des choix, et de changer certains aspects, mais a su donner une force et un rythme aux images qui manque un peu parfois dans le bouquin.

Yann :wink:
"Happiness only real when shared" Chris McCandless
"Ma religion, c'est l'amour" Guy Gilbert

PrécédenteSuivante

Retourner vers "Au terminus"

Qui est en ligne

Utilisateurs parcourant ce forum: Aucun utilisateur enregistré et 1 non inscrit