NÉS ENTRE LES ANNÉES: 1930 - 1980

Pour tout ce qui ne concerne pas les transports, blagues, espace de détente :D
Avatar de l’utilisateur
Le Retraité (bus88)
 
Messages: 440
Inscription: Jeu 8 Juil 2010 09:46
Localisation: Capitale de la Fraise (24)
NOUS ÉTIONS PLUS FORTS,

Premièrement, nous avons survécu à l'accouchement par des mères qui fumaient et/ou buvaient pendant qu'elles étaient enceintes.

Elles prenaient des aspirines, mangeaient de la vinaigrette , des desserts , et n'étaient pas testées pour le diabète ou le cholestérol.

Et après ce traumatisme, on nous endormait sur notre ventre dans des lits pour enfants avec de belles couleurs brillantes de peintures pleines de plomb.

Nous n'avions pas de serrures aux portes et lorsque l'on faisait de la bicyclette, on avait des casquettes à la place de casques de protection.

En tant que bébés et enfants, nous roulions en autos sans ceintures ni sièges pour bébés, ni coussins gonflables.

Être dans la benne arrière d'une camionnette par une belle journée ensoleillée était toujours quelque chose de spécial.

Nous buvions l'eau directement de la fontaine et non d'une bouteille.

Nous mangions des petits gâteaux, du pain blanc, du vrai beurre et bacon. Nous buvions du chocolat avec du vrai sucre blanc. Et nous n'étions pas obèses .

POURQUOI?

Parce que nous étions toujours en train de jouer dehors...
Voilà pourquoi!

Nous sortions de la maison le matin pour jouer toute la journée au grand air, à condition d'être revenus quand les lampadaires s'allumaient.

Nous prenions des heures à construire nos planches à roulettes et descendions la côte avec ça, sans penser que nous n'avions pas de freins. Après avoir foncé dans les buissons une paire de fois, nous avons appris comment régler le problème.

Nous n'avions pas de Playstations, Nintendos, X-box, iPod. Il n'y avait pas de jeux vidéos, pas 150 canaux au câble, pas de films vidéos ou dvds, pas de son stéréo ou de cds, pas de cellulaire, pas d'ordinateur et pas d'Internet .

NOUS AVIONS DES AMIS et nous sortions dehors pour les retrouver!

Nous tombions au bas des arbres, on se coupait, se cassait des os, des dents et il n'y avait pas de poursuites judiciaires pour cela.

On recevait des fusils à plomb pour notre 10e anniversaire, faisions des jeux avec des bâtons et des balles de tennis, et même si on nous disait que cela pouvait arriver , on n'a pas crevé bien des yeux.

Nous roulions ou marchions jusqu'à la maison d'un ami et frappions à la porte où nous entrions simplement et étions bien accueillis.

L'idée que nos parents auraient à nous faire sortir de prison était folle. Ils étaient AVEC la loi.

Ces générations ont produit quelques-uns des meilleurs preneurs de risques, têtes pensantes et inventeurs de tous les temps.

Ces 50 années ont été une explosion d'innovations et nouvelles idées. Nous avions la liberté, la peur de l'échec, le succès et les responsabilités qui vont avec, et nous avons appris comment gérer tout ça.

Si vous êtes un de ceux-là, FÉLICITATIONS!

Peut-être que vous voulez partager ceci avec d'autres qui ont eu la chance de grandir, avant que les avocats ne viennent tout règlementer .

Comme la vie était belle, limpide , parfois rude mais combien nous étions heureux !!!!!!!

Envoyez ce message à vos enfants pour qu'ils puissent réaliser combien braves et chanceux étaient leurs parents.

FANA92
 
Messages: 6916
Inscription: Sam 17 Juil 2010 13:37
Localisation: Crégy lès Meaux
Retraité 88, je pense que les jeunes d'aujourd'hui n'auront pas vraiment compris cette diatribe :heu: , mais elle est réaliste moi qui vient de fêter mes 50 ans:tucartonnes:
92 GARE MONTPARNASSE - Invalides ECOLE MILITAIRE - ALMA-MARCEAU ETOILE - Péreire - PORTE DE CHAMPERRET

Avatar de l’utilisateur
Fondateur du forum et de Siloé
Yann
Fondateur du forum et de Siloé
 
Messages: 3649
Inscription: Jeu 8 Juil 2010 23:49
Localisation: Ozoir-la-Ferrière (77)
J'ai horreur de ces messages pseudo-nostalgiques, qui s'ils se fondent sur des vérités qui nous semblent évidentes, occultent un grand nombre d'autres choses qui composaient la vie quotidienne des 30 glorieuses.

Le Retraité (bus88) a écrit:NOUS ÉTIONS PLUS FORTS,

Premièrement, nous avons survécu à l'accouchement par des mères qui fumaient et/ou buvaient pendant qu'elles étaient enceintes.


En 1945 en France, le taux de mortalité infantile dépassait les 10 %. Il faut attendre le début des années 80 pour voir ce taux passer sous les 1%, et il est de 0,37 % aujourd'hui.

Le Retraité (bus88) a écrit:En tant que bébés et enfants, nous roulions en autos sans ceintures ni sièges pour bébés, ni coussins gonflables.


En 1972, au sommet de la puissance de la déesse automobile, il y a eu 16545 morts sur les routes de France. On est aujourd'hui aux environs de 4000.
L'instauration de la sécurité routière n'est pas un gadget, cela sauve des vies, merde ! Comment peut-on regretter un temps où tous les jours des dizaines de familles perdaient un ou plusieurs de leurs membres ?

Oui, la société dans laquelle on vit n'est pas parfaite, mais ce n'est pas en se lamentant sur le temps béni d'autrefois (ce qui a toujours existé, je pourrais vous citer des textes du XIXème où le discours est peu ou prou le même...) qu'on fera changer les choses.

Yann :wink:
"Happiness only real when shared" Chris McCandless
"Ma religion, c'est l'amour" Guy Gilbert

FANA92
 
Messages: 6916
Inscription: Sam 17 Juil 2010 13:37
Localisation: Crégy lès Meaux
Est-ce le bon exemple 1945 notre pays et le monde sortait de 5 ans d'une guerre atroce, quand aux voitures elles n'avaient sûrement pas la technologie d'aujourd'hui. L a ou je rejoins en grande partie Le Retraité c'est le fait que lorsque nous étions jeune nous n'étions pas scotcher devant un ordinateur, et nous dialoguions réellement sans sms, voili que voiçà sans rancune.
92 GARE MONTPARNASSE - Invalides ECOLE MILITAIRE - ALMA-MARCEAU ETOILE - Péreire - PORTE DE CHAMPERRET


Retourner vers "Au terminus"

Qui est en ligne

Utilisateurs parcourant ce forum: Aucun utilisateur enregistré et 0 non inscrits