Le dormeur du parking. Requiem pour un « imprudent »

Pour tout ce qui ne concerne pas les transports, blagues, espace de détente :D
Avatar de l’utilisateur
andrei
 
Messages: 462
Inscription: Jeu 24 Juin 2010 12:50
Un bref article, émouvant et juste : http://www.causeur.fr/le-dormeur-du-parking,8304

Le dormeur du parking
Requiem pour un « imprudent »


Par Jacques de Guillebon

Tu t’appelles Pierre Hibon de Frohen, d’un nom qui sent l’ancienne France, celle de la Normandie et de l’Île Bourbon, qui fait rire le populo et que tu n’as pas choisi. Tu n’es qu’un étudiant en histoire, né par ici et habitant de hasard d’une résidence des abords de Montpellier. Tu n’as pas 25 ans, tu écris des conneries sur ton Facebook et sans doute tu rêves comme tes contemporains d’aller voir là-bas, au-delà des mers, si peut-être la vie y est.

Quand ton père t’appelle, tu le suis : là, en bas, sur le parking de la résidence, sur ce bitume de nulle part, un gars qui pète les vitres des voitures pour chouraver des autoradios, des larfeuilles ou des sacs à main. Evidemment, le gars a une capuche, mais tu t’en fous. Ce n’est pas ta voiture, mais tu t’en fous, ce n’est pas la voiture de ton père, mais tu t’en fous. Quand ton père chancelle sous le coup de surin, tu courses le gars. Tu as sans doute froid dans le ventre et chaud dans le crâne à ce moment-là. Cinquante mètres, tu vas l’avoir, cet enfoiré. Il s’arrête, se retourne : est-ce que tu la vois, la lame ? Je ne sais pas.

Les parfums ne font pas frissonner ta narine ; tu dors dans le soleil, la main sur la poitrine.
Tranquille. Tu as un trou rouge au côté gauche.

Tu t’appelles Pierre Hibon de Frohen, tu es mort maintenant, le petit gars est en fuite, planqué comme un rat dans son appart’ de cité. Lui, il voulait juste quelques thunes, toi tu étais juste derrière ta fenêtre avec ton paternel. Tu n’avais rien à y gagner à jouer les justiciers, c’est même le chef des policiers qui l’a dit : « Aujourd’hui, il faut être prudent. »

Toi, tu ne le savais sans doute pas que tu étais un héros, tu ne l’as peut-être pas fait exprès. Mourir pour la caisse des autres, c’est trop con, qu’ils diront, c’est sûr. Rassure-toi, il n’y aura personne à ton enterrement, personne que ta famille et tes amis, et ton père qui aurait voulu être à ta place.

Tu t’appelais Pierre Hibon de Frohen, Zorro de Chantebrise, dans une semaine on l’aura oublié.

Tu t’appelais comme ça, je m’en souviens.


Pierre, si seulement tu avais été un loubard qui, fuyant la police, s'était jeté à l'eau sans savoir nager, ou qui avait préféré passer sous un train que de se voir passer les menottes ! On aurait parlé de toi au journal télévisé, tes copains auraient mis la cité à feu et à sang une semaine durant, les bienpensants de service auraient vilipendé la bavure policière et rendu hommage à ta jeunesse innocente, on aurait fait apposer une plaque à ta mémoire sur les lieux de ton trépas !

Florent97-2
 
Messages: 92
Inscription: Mar 27 Juil 2010 17:01
Salut,

Donc en gros, si je me comporte en citoyen responsable et que je rate, on n'aurait rien dit limite je serais hué :roll: youpiiii. Par contre je tue, je viole, je vends du crack, il suffit que je meure bêtement ou que juste avant de mourir je fais une série d'excuses digne d'un blockbuster car on m'a mis en prison à perpétuité ou qu'une cinquantaine de policiers m'ont encerclé, alors là je suis adulé en héros limite le pape me béatifie. Mais qu'elle est belle cette société, c'est, c'est magnifique (le "g" doit être prononcé pour appuyer l'ironie) :roll: .
Dernière édition par Florent97-2 le Mar 25 Jan 2011 22:23, édité 1 fois.

Avatar de l’utilisateur
andrei
 
Messages: 462
Inscription: Jeu 24 Juin 2010 12:50
C'est une société qui marche sur la tête (ou ce qui lui tient lieu de).


Retourner vers "Au terminus"

Qui est en ligne

Utilisateurs parcourant ce forum: Aucun utilisateur enregistré et 0 non inscrits